kite  MTB/skate  snow/ski  surf  www  
          flux rss Login | S'enregistrer |

gestion de projet de planche custom

2499 shaper(s)
Dernier inscrit : Nonodav

Utilisateur(s) en ligne :
  • 0 shaper(s)
  • 21 visiteur(s)
  • 3095514
    Visits

    Webmaster blacksail
    Blacksail Conception copyrights 2005

     
     

     

     

      1 , 

     

    Voir les derniers messages Marquer tous les messages comme lu
    Forum Index > LA COMMUNAUTE > Retour
     

    julienG
    4 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Bonjour,

    Merci pour ce forum et à la mine d'info qu'il contient. Grâce à vous je me suis lancé dans un premier projet. Je partage ici la realisation, les soucis rencontrés et mes questions à la fin.

       Le 02/11/21 18:08

    julienG
    4 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    OBJECTIF 

    Skis de rando très light pour mon fils en 161 de long / 85 au patin. Inspirés de skis Movement. Poids objectif < 1Kg la 

    planche. Construction semi-cap. 

     

    CONCEPTION 

     <strong>#20210504192051capture1.png</strong>

     

     

     <strong>#20210504192117capture2.png</strong>

    Noyau Balsa BComp 200  

    Lors de la conception, il m’a pris de raccourcir la spatule de 8cm et de rallonger le talon d’autant. Erreur : dans les 

    virages on sent bien que ça a du mal à tourner derrière. 

     

    COUT 

    Matières premières pour les skis : 300€ 

    Outillage : 500 € (dont une défonceuse à 300€, et j’avais déjà une pompe à vide) 

    REALISATION 

     <strong>#20210504192253capture3.png</strong> 

    <strong>#20210504192347capture4.png</strong>

    Détourage des noyaux/ 

    Je m’en sors avec un seul gabarit pour tout. 

     

    La semelle déborde de 2mm à l’extérieur du noyau. Soit la largeur des carres 

    qui seront recouvert pas les fibres. Il me semble que 2mm c'est bien

    <strong>#20210504192442capture5.png</strong>

      Table d’usinage. Les guides blancs, sont des gaines électriques. Comme ça la tête de vis est cachée à l’intérieur. 

     <strong>#20210504192536capture6.png</strong>

     Construction semi-cap. Pour une première paire de ski, j’ai tenté. A la base je voulais une construction cap mais je ne 

    sentais le positionnement des noyaux avec le truc des punaises. 

    Donc avec le semi-cap je peux les positionner avec 4 petites cales. 

    Mais ça a posé d’autres problèmes. Voir plus loin. 

      <strong>#20210504192624capture7.png</strong>

    Test sur la table à scoop 

     

     <strong>#20210504192703capture8.png</strong>

     Dépression à -0.7 bar 

     <strong>#20210504192750capture9.png</strong>

     Finition : glaçage avec mon reste de résine diluée 5% avec de l’acétone+ un léger coup de décapeur thermique dessus 

    pour debuller. Résultat parfait. 

     

     <strong>#20210504192916capture10.png</strong>

    Problème à la stratification : à cause du volume des cales et la bâche à vide n’étant pas extensible, les fibres n’ont pas 

    été plaqué sur le noyau ici. J’ai ensuite comblé ces trous avec de l’araldite. 

     

    RESULTATS 

    940g la planche. Et ils sont trop beau, surtout les fix

     <strong>#20210504192953capture11.png</strong>

     

    TEST SUR LE TERRAIN 

    Très léger à la montée. 

    Dans les virages on sent bien que le talon est trop long. 

    Première sortie test en neige poudreuse : pas de pb. 

    Seconde sortie… en neige dure et pente à 35°, ils ont cassé derrière la fix avant. Le noyau n’est pas touché mais la 

    couche sup des fibres est craquée. Avec un skieur de 50kg ! 

    Globalement je les trouve fragiles et trop souples. 

     <strong>#20210504193100capture12.png</strong>

     

    SUITE A DONNER A CE PROJET 

     

    Problèmes : 1 skis fissuré et talon trop long/ 

     

    Donc j’hesite 

    1-  Repartir de 0 et ceux-là finiront en déco 

    2-  Les remettre sur la table à scoop et remettre 2 couches de fibre (UD lin 300g + biax carbon 200g), pour les 

    renforcer. Mais est-ce que ce sera suffisant ? 

    3-  Décaler les fix vers l’arrière de 8cm. Ce qui veut aussi dire de reincruster une plaque alu sous tout le pied cette 

    fois. De plus le skieur ne sera plus au centre des rayons.

     

    ??? 

       Le 04/05/21 19:31

    blacksail

    2530 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Super compte rendu merci. 

    Effectivement vu le flambage, il y a bien un truc qui s'est passé. Ça peut venir de la fibre ou d'un problème de stratification ou pas assez de résine. Pas facile de se prononcer. 


    __________________________________

    Le facebook des Freeshapers 

    Attention le shape est une drogue dure ...

        Le 04/05/21 20:35

    mar04
    57 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    joli fabrication, ambitieuse!

    Moi je pense que c'est un soucis de strat ou de quantité de resine, enfin quelque chose qui fait que le collage entre les couche n'est pas bon. Parce que quand un ski casse parce que la fibre est trop faible (ou l'effort trop important, ce qui en soit reviens au même, on dépasse la contrainte max admissible par la fibre), je dirais que le resultat est souvent plus net que ça, enfin sur les skis industriels que j'ai vu casser. 

    Ce n'est que mon avis, prend le avec des pincettes je suis pas plus exérimenté que toi.

     

     

       Le 05/05/21 10:37

    mar04
    57 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    En regardant attentivement les photos, il me semble que tu as délaminé au niveau de la plaque alu pour les fixes? Si oui c'est pas étonant, le collage de l'aluminium est compliqué, il faudrait mettre du VDS de part et d'autre, et que la surface reçoive un traitement adapté. (il me semble que c'est un traitement à l'acide phosphorique mais sans certitudes)

    Déja ce que je ferais à ta place, c'est mettre juste des bandes d'alu au niveau des trous des vis, genre 13mm de large par 100 mm de long, avec le bon écart pour les fixes. (comme ça bande vds de 13mm ça couvre) 

    Même si le collage est pas génial, il y a peu de chances que ça pose problème sur une largeur aussi faible.

    Bon là si le noyau est intact tu peux tenter de reprendre le travail. Il faudrait arracher la couche de fibre (pas gagné) et enlenver les renforts alu, en mettre des nouveaux et restratifié. En gros ya du taf quand même!

    Bon courage, et j'espère que mon avis te sera utile!

       Le 05/05/21 10:48

    julienG
    4 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Vu vos avis, je pense qu'il n'y avait pas assez de resine dans la fibre de lin. J'ai mis 1x le poids de fibre en resine. Mais je me souviens que j'ai eu bien du mal à himbiber toute la surface de la fibre de lin. De plus quand je plante mon ongle dans la fibre de lin sur la tranche du ski, c'est moux et fibreux. ça donne pas l'impression d'être gavé de resine dure.

    Je pense qu'une reparation se tente, il me reste des fibres, . Je vais pas arrachee les couches actuelles. Je vais usiner des poches pour y mettre des plaques alu comme tu dis, puis recouvrir de 2 couches de fibres bien imbibées cette fois. 

       Le 05/05/21 19:44

    maeso pierre
    32 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Salut

    Perso, pour moi, il y a le probleme d' l'alu: je mets des plaques alu perforées bien rayées pour l'accroche.

    le lin est difficile à impregner: resine lent pour avoir le temps de travailler. pour moi ratio 1/1 est bon en pour de lin

    le noyau en balsa bcomp sans champ en bois dur.... ou longeron, j'aurais pas confiance.

    Noyau paulownia/ on arrive a sortir du 1750, 128x92x110 en 1160 par ski

     

     

       Le 31/05/21 13:30

    julienG
    4 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Salut,

    J'ai réparé ces skis au moi de mai dernier mais je ne l'ai toujours pas rconté ici. Je suis d'accord sur le diagnostic: fibre de lin pas assez imbibée et la resine n'a aps accroché sur les plaques alu.

    J'ai "demonté" les skis: poncez la surface et extrait les plaques alu. j'ai reusiné des poches pour de nouvelles plaques moins large (juste ce qu'il faut pour les fix), et je les ai bien poncé pour que ça accroche. J'ai tombé les champs à 30° sur toute la longueur pour faire une vraie construction cap (ce qui rajoute en rigidité).

    J'ai refait une strat avec toutes les fibres qui me restaient (lin + carbone), ce qui me donne un mille feuille bien batard.

    Et j'en ai profité pour repositionner les fix plus en arrière.

    Les skis on pris 200g chacuns, ce qui fait 1170g par planche. Mon ressenti est que la rigidité est bien supérieure. A tester bientot!

    <strong>#20211101161913capture.png</strong><strong>#20211101162019capture2.png</strong>

    Je me lance maintenant dans une 2ième paire.

     

       Le 01/11/21 16:17

    blacksail

    2530 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Attention, tu es entrain de devenir addict 


    __________________________________

    Le facebook des Freeshapers 

    Attention le shape est une drogue dure ...

        Le 02/11/21 10:37

    mar04
    57 message(s)
     1ere paire de ski de rando light: du bon et du moins bon

    Belle réparation, j'espère que ça va tenir. J'emet tout de même des doutes sur le collage de telles renfort en alu. La méthode de sebg qui consiste à utiliser des petites barettes me semble plus sûr. 

    Pour l'histoire, à l'iut j'ai vu des gens essayer de coller un plaque alu de 50cm par 1m50 sur du bois, ponçage complet de la plaque à la ponceuse excentrique, collage à l'epoxy et mise sous vide pour presser. Le lendemaim ils ont soulevés la plaque alu qui n'avait pas du tout collé. Donc j'en ai conclu que sans traitement spécifique ça marchait pas du tout.

    Si tu veux faire des grand renfort alu, essaye de te procurer du titanal dédiés à la fabrication de skis et qui sera traité pour coller, par exemple sur junksupply.

    Pour la fibre de lin mon petit test de cet été me fait dire que c'est pas facile à doser l'impregnation, parce que ça bois beaucoup. On a donc imprégnée sur une bache en pesant fibre et résine pour essayer des rester dans les pourcentages classiques, là on avait tablé sur 50%fibre /60% resine pour essayer d'arriver à 50/50 en comptant les pertes sur la bâche. 

       Le 02/11/21 18:08

     

      1 , 

     

    Forum Index > LA COMMUNAUTE > Retour  

    ACCUEIL | PARTAGER | SHAPER | FABRIQUER | TELECHARGER | ENTRETENIR | SHOP | CONTACT

    © blacksail

    conception : bloganono.com - Gestiss-Photo -